www.investirmobilhome.fr


Contrat à durée déterminée

 

   Avant d'investir, il est fondamental de se renseigner sur le type de contrat du camping.

   En effet, beaucoup fonctionnent avec des contrats à durée déterminée, c'est-à-dire limités dans le temps (10 ans, 15 ans pour un mobil home neuf).

   En cas d'achat d'un mobil home d'occasion, la durée du contrat sera bien entendu inférieure et variera en fonction de l'âge du mobil home lors de l'achat.

   Arrivé à terme, le propriétaire est obligé de retirer son mobil home de la parcelle, car le camping ne permet pas de le laisser plus longtemps, même s'il est encore en excellent état !





Rachat du mobil home par le camping :


   En principe, tout camping propose de le racheter en fin de contrat et suggère l'achat d'un autre.

   Un mobil home perd de sa valeur chaque année, notamment la première année (idem voiture).

   Acheté neuf, il est encore en bon état au bout de 10 ans. Malheureusement le camping le reprendra à bas prix, surtout si il n'y a pas rachat d'un nouveau...



conseils

Ce premier cas de figure n'est bien entendu pas intéressant !







Conserver le mobil home et le faire sortir du camping :


  Cette 2ème solution est coûteuse et présente un certain nombre d'inconvénients.

  En effet, sortir un mobil home d'un camping occasionne des frais :

        - Coût de désinstallation.

        - Frais de transport.

  Les mobil home sont transportés par convoi exceptionnel. Les frais de transport peuvent représenter à eux seuls 15 à 20 % du prix final de votre mobil home.

  Le coût du transport varie en fonction des dimensions du mobil home et de la distance à parcourir. Ce coût peut s'avérer élevé, d'autant que les transporteurs sont restreints à n'utiliser que certains axes réglementés. De plus, certaines villes n'autorisent pas la traversée de jour.






 En moyenne, le kilomètre est facturé de 3 à 6 ¤ selon le gabarit du mobil home.

 Comme mentionné ultérieurement, il est très difficile ensuite de trouver un camping qui l'accueille.

  En cas d'acceptation par le propriétaire du camping, de nouveaux frais vont s'ajouter :

        - Droits d'entrée comme mentionné précédemment, dans la plupart des cas.

        - Frais de mise en place, calage et raccordements sur la nouvelle parcelle.


  De nombreux propriétaires ont dû faire face à ces divers problèmes, arrivés en fin de contrat.

  J'ai commis moi-même cette erreur lors de l'achat de mon premier mobil home acheté neuf ( camping avec contrat de 10 ans ).


conseils

Un conseil, ne commettez pas vous aussi cette erreur !






Contrat reconductible par tacite reconduction

 

  D'autres campings proposent un contrat reconductible par tacite reconduction.

  Contrairement au contrat à durée déterminée, ce type de contrat ne stipule pas combien de temps un propriétaire peut rester avec son mobil home.

  Il arrive sur certains campings, que des propriétaires puissent laisser leur mobil home de nombreuses années sur leur parcelle.

  En revanche, sur d'autres, il est possible de se faire expulser quelques années après achat, pour des raisons "x".

 

  Je vous invite donc à la prudence, car les contrats dits «reconductibles» ne sont pas sans risques, loin de là...



  J'avais créé un petit blog avant ce site qui a amené de nombreuses personnes à prendre contact avec moi pour divers renseignements.


   Beaucoup m'ont parlé de problèmes rencontrés, suite à la souscription d'un contrat reconductible. Les cas les plus fréquemment cités étaient les suivants :

- Pour certains, tout se passait bien au début, jusqu'au jour où le directeur du camping n'a plus voulu des mobil home propriétaires sur son terrain, souhaitant louer uniquement les mobil home lui appartenant...

- D'autres se sont retrouvés dans la même situation, lorsque le camping a été vendu. Le nouveau Directeur a procédé à de nombreux changements, dont «l'expulsion » des propriétaires, car il n'en voulait plus sur son terrain !


  Ainsi, toutes ces personnes qui croyaient profiter de leur mobil home de nombreuses années sur le terrain qu'elles avaient choisi, se sont vues dans l'obligation de l'enlever et de quitter le camping.





  Elles se sont donc retrouvées dans le même cas que les propriétaires ayant souscrit un contrat à durée déterminée et tous les problèmes que cela a occasionnés (frais de désinstallation, de transport, etc...).

 


  Certains propriétaires ont lutté, n'acceptant pas ces décisions et ont créé des Associations dans le but de faire annuler cette décision.

  D'autres ont porté plainte contre le Directeur du camping et ont intenté une action en justice... Que de soucis !

 


conseils

Je vous invite donc à la prudence, car le contrat reconductible par tacite reconduction est risqué, sauf dans certains cas (ne pas hésiter à me contacter pour plus d'informations) !






 

 


Dernière mise à jour le : 14 / 11 / 2017